Sortie du 15 juin

Lors de la dernière réunion du bureau, il était prévu d’organiser une sortie eaux vives le 15 juin. La date approchant, un mail est envoyé mais seulement deux personnes sont partantes Sonia et Pierre. Vus les niveaux d’eau très bas il est décidé de se rendre à Saint Pierre de Bœuf. La météo prévoit des orages pour l’après midi. Le départ se fera tôt pour pouvoir profiter de la matinée.
Samedi le rendez vous est fixé à 8h20. Le temps de charger les bateaux, nous prenons la route. En montant le col de la République nous trouvons le brouillard. Mais au fur et à mesure de la descente le temps s’éclaircit et nous arrivons sous le soleil à Saint Pierre. Le temps de se mettre en tenue et nous embarquons sur le bassin. Après un échauffement sur le haut du bassin avec les portes de slalom, nous entamons la première descente. Ce sera une descente tranquille sans travailler, juste quelques stop. Nous prenons le bras de liaison et remontons. La seconde descente s’effectuera de la même manière, mais cette fois nous allons sur le bas pour travailler. Des stops, des reprises, des lettres à la poste…
Nous décidons au bout d’un moment de remonter sur le haut de la rivière. Nous ferons une descente en travaillant. Des stops, des reprises au dessus des cailloux, des essais d’ascenseur… jusqu’au dernier rapide sur lequel Sonia prendra un bain. Le temps de récupérer le bateau, la pagaie et de vider, elle réembarque. Nous remontons par le tapis et recommençons une descente. Pierre attend après la machine à laver. Ne voyant pas Sonia il remonte un peu, se fait prendre dans des courants et goutera à l’eau. Sonia avait pris un bain. La suite de la descente s’effectuera tranquillement.
Il est décidé de s’arrêter pour se restaurer. Le ciel s’assombrit et des gouttes de pluie commencent à tomber. Il est décidé de se changer avant de charger la voiture et rentrer.

Sur le retour, en s’approchant de Saint Étienne nous apercevons des débris de feuilles, de branches sur la route. Nous apprendrons par la suite que l’orage de grêle a sévit et nous ne pouvons que constater les dégâts.

Une bonne journée au cours de laquelle nous aurons évité l’orage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.