Découverte de l’eau vive

En septembre il a été prévu de faire une sortie en eaux vives le 19 octobre. Étant donné que de nombreux adhérents nous ont rejoint il est décidé d’aller, à Saint Pierre de Bœuf. Cela permettra qu’ils puissent tremper leurs pagaies dans des courants.
Les personnes présentes à cette journée seront : Hervé, Sonia, Nicolas, Antoine et Pierre. Hervé et Anaïs partent du haut tandis que les autres partiront sur le lac pour rejoindre le bas de la rivière. Pierre explique à Antoine et Nicolas les reprises, stops et bacs. Après quelques bains les progrès sont réels pour tous. A midi il est temps de s’arrêter pour se restaurer, c’est Antoine qui le premier demande de s’arrêter.

Après le repas Antoine ne rembarquera pas.

Il faut dire que le temps s’est couvert et que des gouttes commencent à tomber. Nicolas décide de partir de tout en haut. Il ne prendra pas de bain tout de suite mais plus bas sur le parcours. Il arrêtera lui aussi de naviguer. Du coup Sonia, Anaïs Pierre et Hervé décident de faire une descente depuis le haut en se faisant plaisir.
La pluie devenant de plus en plus forte tout le monde arrête la navigation. Nous décidons de charger la remorque sous la pluie afin d’éviter de se mouiller après s’être mis au sec. Mais une fois sortie du vestiaire le beau temps est de retour. Une bonne journée bien appréciée des nouveaux adhérents.

Les bonnes résolutions ne s’arrêtant pas là il est décidé de faire une nouvelle sortie à Saint Pierre le 26 octobre. En effet, Anaïs doit passer son examen final d’AMFPC. Cette fois les protagonistes seront Anaïs, Pierre et les deux nouvelles adhérentes Christine et Marie Agnès.
Après avoir chargé les 4 bateaux sur le toit de la voiture, nous prenons le chemin de Saint Pierre. Malheureusement, cela n’est pas habituel, mais la rivière est dans le brouillard. Heureusement il se lèvera et nous aurons du beau temps.
Pendant qu’Anaïs part du haut avec les autres AMFPC, Pierre va avec Christine et Marie Agnès sur le bas de la rivière en partant par le lac.
Arrivé sur les premiers courants il est temps de travailler les reprises, stops et bacs. Si au début ces techniques paraissent difficiles, en fin de matinée elles n’auront plus de secret pour les 2 débutantes.

Le temps de se restaurer et de prendre un café, il est temps de réembarquer. Nous recommençons par des exercices sur le bas de la rivière mais en remontant un peu plus haut. Les techniques deviennent plus sûres et les bains sont des mauvais souvenirs du matin.

Pour finir la journée, il est décidé d’embarquer en haut du ras de liaison afin de faire une partie plus longue d’eaux vives.
Il est temps de remettre les bateaux sur le toit, de prendre une dernière boisson avant de rentrer sur la Vigie.
Une seconde belle journée très appréciée de Christine et Marie Agnès.

Photos
Vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.