Weekend sur l’Allier

Comme tous les ans à même période un stage sur l’Allier est programmé. En effet, nous pouvons espérer vers le 15 aout avoir de l’eau sur l’Allier.

Cette année le 15 aout étant un dimanche le stage aura lieu le samedi et dimanche. Pour la première année de nombreuses personnes sont intéressées. Il s’agit d’Anaïs si elle ne travaille pas avec les enfants, Nathalie, François, Mokhtar, René et Pierre. Colette prend des renseignements pour savoir si elle pourrait venir. La réponse est positive.

Au début le stage est prévu avec un hébergement au camping de Pont d’Alleyras et la descente de Chapeauroux à Pont d’Alleyras et le lendemain l’Allier sup en raft ou kayak selon le niveau de chacun. Par Contre Pierre, malgré de nombreux appels et message ne trouve personne pour encadrer le raft.  Pour la navigation du second jour nous verrons sur place. La seconde difficulté est le niveau bas sur l’Allier. Le barrage de Naussac ne lâche presque rien. Qu’à cela ne tienne nous ferons quand même le stage.
Au fur et à mesure que la date se rapproche les disponibilités des uns et des autres changent. Ainsi François ne viendra que le samedi, Mokhtar qu’à partir du samedi  soir et par contre Benoit se rajoute pour les deux jours.
Pour Anaïs, Colette, Nathalie et Pierre le départ est prévu le vendredi vers 18h30 après avoir chargé la remorque le jeudi soir. Le temps de répartir les bagages dans les deux voitures le convoi prend la route pour Pont d’Alleyras. Arrivé au camping, nous attend deux grandes emplacements. Benoit est déjà présent. Le temps d’installer le matériel nous cuisinons. Le coucher sera tardif mais pas de souci pour le lendemain. Pierre ayant oublié d’acheter le pain la veille part à la recherche d’une boulangerie. La haute Loire est perdue, en effet, obligé d’aller jusqu’à Le Bouchet Saint Nicolas pour trouver une boulangerie.
Les autres ont profité de ce temps pour commencer les sandwichs. François est aussi arrivé. Le temps de finir de préparer le repas de midi prendre un petit déjeuner et nous voila partis pour Chapeauroux. Nous arrivons au point de départ vers 10h30, une heure plus tard que prévu. Nous déchargeons la remorque et mettons les embarcations à l’eau. Les premiers coups de pagaie sont donnés. Un peu d’appréhension pour certaines mais tout se passera bien.  Pour le premier rapide plus important Pierre passe devant et fait un stop au milieu. Ainsi il pourra filmer et assurer la sécurité. La descente se déroule tranquillement. Pierre prendra un bain mais réussira l’esquimautage, Anaïs cherchera les complications en se mettant en double cravate. Benoit, avec son canoë « Le Prince » descend tranquillement avec des arrêts techniques pour vider le bateau.
Lors d’une de ces pauses Colette essaiera le canoë et se débrouilla plutôt bien.  Colette prendra un bain, heureusement elle a déjà essayé de se retourner et de déjuper à la Vigie, donc pas de panique.
A mi parcours nous nous arrêtons afin de se restaurer. La plage est toujours aussi agréable. Certains en profitent pour se baigner. Nous reprenons le cours de la descente. Au cours de la descente nous apercevons un bœuf de la race Highland. Devant l’immobilité de l’animal certains ont même pensé que c’était une statue, mais non ils sont bien vivants. La suite du parcours se passe bien et  nous arrivons sans encombre à la plage de Pont d’Alleyras vers le camping. Nous remontons les bateaux sur l’emplacement. Le temps de se changer pour les chauffeurs et nous allons rechercher les voitures au départ. François rentrera chez lui et Mokthar nous a rejoints.

Toute la troupe est bien fatiguée. Le programme du lendemain attendra le réveil fixé à 7h30 pour avoir le temps de tout ranger et ne pas partir trop tard.

Après une bonne nuit de sommeil, les corps se réveillent avec plus au moins de douleur. Colette et Nathalie ne souhaitent pas re naviguer. Il est donc décidé de faire Monistrol Prades et de tous se retrouver à Prades après soit une navigation soit du tourisme dans la vallée de l’Allier.
La descente en kayak se passe pas trop mal hormis un premier bain pour Mokhtar avec esquimautage et à la roche qui pleure deux bains Mokhtar et Pierre. Le reste de la descente se passe sans problème et nous arrivons même un peu plus tôt que prévus. Nous finissons par tous se retrouver et pouvoir se changer. Avant de reprendre la route et après avoir fait la navette nous allons prendre une glace dans Prades.

Tout le monde rentre chez lui après un weekend bien rempli et des coups de soleil.

Les photos
La vidéo du premier jour
La Vidéo du second jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.