Sortie famille

Le 20 juin était prévue une sortie famille. Suite aux conditions sanitaires et à la fréquentation le soir de la base, l’organisation est modifiée. Un sondage rapidement envoyé permet de définir les choix. Il s’agira d’une descente d’une quinzaine de km avec pique nique au bord de l’eau.
Mais tout cela est sans compter avec les aléas de la météo nous obligeant à nous adapter à la dernière minute.
La météo prévoyant des orages, la descente est raccourcie et le pique nique sera soit à l’arrivée, soit à la vigie selon le temps.
Les participants sont moins nombreux que prévus. Aurélie, son compagnon et leurs enfants ne viennent pas. L’équipe se compose donc de Colette et ses deux petits enfants, Nathalie, Christine et son mari, Marie Agnès, Mokthar et Pierre.
Après avoir choisi les bateaux et chargé la remorque nous voici partis pour l’arrivée. Pierre réfléchit et dit que 2 voitures seront suffisantes mais il a oublié dans ces réflexions que nous ne montions pas à 9 dans une voiture. Heureusement il réalise en cours de route. Donc nous allons directement au départ afin de se changer et redescendre à l’arrivée avec les deux voitures pour en remonter une.
En arrivant au départ le ciel est bien couvert. Pour aller plus vite nous nous changeons et redescendons une voiture.
En arrivant de nouveau au départ la pluie est de la partie. Nous sommes encore obligés de modifier l’organisation. Nathalie, Marie Agnès et Mokthar souhaitent naviguer. Par contre les deux petits enfants de Colette ont froid et le mari de Christine ne souhaite pas non plus faire la descente. Il est décidé que les personnes ne souhaitant pas naviguer reprennent la voiture et la remorque, tandis que les autres règlent les bateaux pour la descente. Cela sera une première pour Nathalie.
Nous embarquons et Nathalie se rend compte très rapidement qu’elle est très mal calée dans le bateau. Du coup elle change de bateau avec Pierre. Les niveaux d’eau sont bas. Il va falloir bien choisir ces trajectoires pour ne pas trop gratter les cailloux. La descente se fait tranquillement sous la pluie qui n’est pas vraiment gênante.
En arrivant aux trois fourches Pierre débarquent afin de pouvoir faire passer les différents bateaux pour l’entrée du rapide. Tout se passe bien.
Nous arrivons à l’arrivée où le reste de l’équipe nous attend. Pierre va chercher la voiture avec la remorque pour charger les bateaux. Pierre recharge et attache les bateaux avec l’aide de Christine et son mari. Les autres sont partis se changer et se restaurer.

Une descente un peu mouvementée pour l’organisation, mais qui s’est bien passée sur l’eau et surtout sans bain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.