Saint Pierre de Bœuf se transformant en Allier

Le 27 mars était prévue une sortie à Saint Pierre de Bœuf. Mais c’était sans compter sur les compétitions organisées. Le bassin était complètement réservé pour la N1 de slalom.
Le rendez vous était fixé à 10 h à la vigie. Les kayakistes partant étaient: Nathalie, Mokthar et Pierre. Et oui toujours les mêmes. En arrivant à la vigie Pierre propose l’Allier au lieu de Saint Pierre. Tout le monde est partant.
Le temps de charger la remorque, nous voilà partis sur Prades, ou plus exactement Pradel, le point d’embarquement des loueurs afin d’éviter le premier rapide en plus de classe III.
En arrivant sur le parking, le bateau de Mokthar veut aller voir le sol. Du coup, nous nous apercevons que le siège est mal fixé. Pierre prend les outils et le siège est remis en place et resserré. Nous pouvons embarquer.
La première merveille nous attend tout près : la chapelle de Sainte Marie des Chazes.

Nous l’admirons tout en continuant le parcours. De temps en temps un petit rapide pour se réveiller et ne pas s’endormir. Les niveaux d’eau étant relativement bas il faut bien choisir sa trajectoire pour ne pas se coincer et ne pas trop gratter.
Vers 13 h nous nous arrêtons pour une pause repas juste avant l’aire naturelle de Chanteuges. Pendant le repas nous profitons de la vue sur l’abbaye de Chanteuges.


Le repas pris il est temps de rembarquer pour continuer le périple. Nous arrivons sur la glissière juste en amont de Langeac. Nathalie angoisse un peu à cause de vieux souvenirs. Mais tout se passe bien et cela la rassure.
Nous arrivons tranquillement à Langeac au point de débarquement.


Une belle descente lors de laquelle le paysage a pu être appréciée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.