Sortie sur l’Allier

Lors de la programmation du planning il est prévu une sortie eaux vives le 18 juillet. C’est Christophe qui s’en occupe.
Après la période de canicule et en surveillant les débits il est décidé de faire la descente sur l’Allier de Monistrol à Prades. La sécheresse permet d’avoir des débits d’environ 12m3 à Prades.
Parmi les participants au départ plusieurs ne viennent pas. Tout d’abord Christophe, puis Sonia suite à une piqure d’insecte le jeudi à la vigie. Le samedi matin c’est au tour de Jacques de décider de ne pas venir.
Au départ sont présents Hervé, Marc et Pierre. Les bateaux sont chargés sur les voitures. Après quelques péripéties pour arriver à Prades nous nous changeons, mettons tous les bateaux sur la voiture d’Hervé et prenons la route pour Monistrol. Pour ce parcours pas de problème d’orientation. Nous arrivons à l’embarquement et déchargeons les bateaux. La descente peut commencer. Il est 11h15. Le premier rapide se passe bien pour tous. Le rapide du trou du curé arrive. Le premier bain aussi : c’est Pierre.
La descente continue sans problème jusqu’au rapide de la benne. Là c’est Hervé qui regarde la température de l’eau.
En attendant le rapide de la roche qui pleure la navigation se déroule sans difficulté. La roche qui pleure donne l’occasion du troisième bain : encore Hervé.
Il ne reste plus que la baraque à poneys. Tout le monde le prend bien sauf à la fin ou encore un bain : de nouveau Hervé.
Le seul à ne pas avoir encore goutté l’eau c’est Marc, heureusement il n’a pas de gonfle dans le bateau.
La petite équipe continue la descente et Pierre décide de prendre encore un bain. En vidant le bouchon du bateau est perdu, heureusement il y a des branches qui permettent de boucher le trou.
La fin de la descente se passe sans problème. Nous débarquons à Prades. Nous nous changeons, mangeons. Hervé, en bon organisateur a prévu les bières et le café.
Nous montons dans la voiture et peu après les premières gouttes de pluie font leur apparition. Quelle belle organisation : pas de pluie sur la descente.
Le retour se fait sous la pluie. Au fur et à mesure de l’arrivée nous voyons de plus en plus de dégâts sur la route par l’orage. Quand nous arrivons à la vigie il n’y a pas trop de dégâts mis à part une grosse branche sur le terrain de boule.
Une bonne journée bien agréable.
Les photos
La vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.