Stage de Pâques dans la Drôme

Pour le week-end de Pâques il est décidé de faire un stage sur la Drôme. Nous espérons que le beau temps sera avec nous et qu’il ne fera pas trop froid.
Les inscriptions prises nous devons être 8 : Anaïs, Christophe, Elie, Hervé, Jacques, Kelyan, Pierre et Sonia. Malheureusement, Jacques ne pourra pas être avec nous, il a une infection pulmonaire.
Le départ est prévu le samedi à 7h30 à la Vigie. Tout le monde est présent. Nous chargeons la remorque et remarquons qu’il nous manque la pagaie de secours en quatre partie. La remorque finie,  nous embarquons avec la voiture de Sonia et celle de Pierre. En descendant Pierre passe par Valence pour acheter une pogne. Nous arrivons au camping sans encombre. Une fois l’installation faite, le repas pris et la navette effectuée nous embarquons au camping pour la première descente jusqu’au pont après Saillans. Le beau temps est avec nous. Nous descendons en travaillant, surfant. Tout se passe bien jusqu’au bain de Pierre. En dernière position il surfe sur une vague mais plouf!!!!! Il récupère son matériel vide le kayak mais la pagaie n’a pas voulu rester avec lui. Il réembarque et commence à descendre en pagayant avec les mains. Il rejoint le groupe qui n’a pas vu passer la pagaie. Christophe part à sa recherche. Le pagayage à la main est parfois difficile. Enfin Christophe à retrouver la pagaie. Pierre va pouvoir finir la descente plus confortablement. Le pont est en vue. Tout le monde débarque, mais la remontée le long du talus du pont est difficile. Nous arrivons tant bien que mal à rejoindre la voiture.
La première journée se termine. Nous rentrons au mobil home et prenons une douche. Le goûter est une pogne avec du chocolat. Oh surprise, Kelyan prend une éponge pour nettoyer la table avant le repas. Quel changement! Une photo est envoyée à notre chef adorée. Elle répond qu’il ne faudrait pas qu’il neige, elle n’a pas envie d’être bloquée dans l’Aveyron. Sonia avait préparé le repas chez elle. La cuisine est vite faite. La vaisselle est faite par les jeunes spontanément. Décidemment ils nous surprennent.
2nd journée
Tout le monde se lève le matin vers 8h30 nouvelle heure. Eh oui le changement d’heure oblige. Par contre la météo n’est pas avec nous. Il pleut et il fait froid. Les troupes ne sont pas chaudes pour naviguer. Le parcours initial est raccourci, nous partirons seulement de Die pour une arrivée au camping. Il est décidé de manger au bungalow avant de partir. Nous nous changeons, les combis sont mouillées. En roulant vers Die nous découvrons le Glandasse tout blanc.
Nous embarquons et entamons la descente. Il est décidé de naviguer sans travailler pour éviter d’avoir trop froid. Premier bain de la journée, c’est Sonia. Le matériel récupéré,  elle réembarque. Nous arrivons sur le défilé de Sainte Croix sans pluie. Nous arrivons à Pontaix, village très joli. La descente continue. Sur le parcours,  problème: des branches forment un obstacle. Tout le monde naviguait trop près les uns des autres. Sonia se retrouve bloquer contre les branchages. Plus de peur que de mal. Après un second bain et le froid s’installant pour Sonia, la fin de la descente se fait rapidement. Nous arrivons au camping. Une douche chaude fait du bien à tout le monde. Par contre pour le repas nous avons des problèmes l’électricité qui n’arrête pas de se couper. Plus de micro onde, plus de sèche cheveu, plus d’eau chaude. Finalement nous arrivons à faire le repas et la vaisselle. Toute la troupe est vite au lit.
3eme journée
Avant de partir il est nécessaire de nettoyer le mobil home et de tout ranger. Pour la descente il est décidé de faire la partie du camping à Saillans. Les voitures sont chargées et après avoir fait la navette nous embarquons.
La fatigue se fait sentir. Les pagayeurs ne sont pas très entreprenant. La descente se fait tranquillement sans bain. Nous arrivons sans encombre au point de débarquement. Tout le monde se change et nous retournons chercher la voiture de Pierre. Une fois tous les véhicules rassembler le convoi s’ébranle pour rejoindre la Vigie.
Nous arrivons vers 17h. Le temps de décharger la remorque, que chacun récupère ses affaires chacun rentre chez lui.
Un weekend qui s’est bien passé et qui laissera de beaux souvenirs à tous.

La vidéo du premier jour

Les photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *