Sortie familiale

Pour le weekend du 14 juillet, nous avons organisé une sortie familiale sur l’Allier.

1er jour : Prades – Langeac
Le départ est fixé à 8 h à la vigie. La remorque a été chargée le jeudi soir après la permanence. On finit de charger quelques pagaies et gilets, nos sacs et les caisses et glacières de provision dans les voitures.
Mais que se passe t il, Pierre n’est pas la. Il n’a pas pu oublier sa tente, il n’en a pas besoin. et non simplement cette fois, il s’est réveillé en retard. Les derniers bateaux sont chargés sur sa galerie de voiture et voilà toute la troupe en partance pour Prades, départ de la première descente.
comme d’hab, le GPS de Dominique fait des siennes et l’itinéraire initialement prévu n’est pas suivi… Mathilde qui a pris un peu d’avance, a retrouvé son frère à Prades mais ne connaissant pas « Pradelle », il faut attendre Pierre pour rejoindre l’embarquement.
Tout le monde se change, on décharge la remorque (oups, contrôle de la chef, nous avons oublié un bateau pour le lendemain) et les chauffeurs partent pour la navette. A leur retour, pique-nique tiré du sac, et rosé en solde du stage précédent, puis café et nous pouvons embarquer.
11 pagayeurs entament la descente au rythme, presque soutenu de Dom aux dires de la chef! du coup, nous ralentissons sur la 2ème partie.
La descente se déroule sans encombre, hormis un arbre tombé dans la nuit qui bouche un passage et nécessite un petit portage pour rejoindre l’autre bras.
Dernier passage : la passe à canoë et le grand suspens : bain ou pas bain? Christophe ouvre la voie, ça passe! c’est ok pour Pierre et Steph aussi avec le  k2. Reste Sonia et sa famille, Sonia s’élance la 1ère,  avec la pression mais réussit sa descente! Au tour de son conjoint et là, parti sans vitesse, il finit dans l’eau (ce sera le seul bain de la journée) mais il fait beau donc ça va!
Arrivés aux voitures, nous nous changeons avant d’attaquer la boite de bonbons de Dom.
2 défis sont lancés:
– le 1er, Steph doit être changé avant que le reste de la troupe ait fini de charger la remorque. ouf pari réussit! il ne rentrera pas à pied
– le 2ème, mettre tous les bateaux sur la remorque! et la chef gagne!
Donc départ pour la Lavoulte-Chilhac, où un hébergement en dur a pu être trouvé (mission réussie non sans peine par Pierre début juin!)
Autour de l’apéro, la mission préparation de la salade de pâtes s’opère. Il est encore un peu tôt pour manger donc une partie des troupes part visiter le village.
A leur retour, nous mangeons avant de laisser repartir Stéphane, Sonia et sa famille venus que pour la journée.
Après presque 1h de bataille à l’apéro, le vieux tube cathodique avec décodeur a bien voulu s’allumer, les footeux pourront regarder le match ou plutôt essayer (parait que les fauteuils et la banquette  invitent à la sieste!)
Les photos
Photos de Lavoulte-Chillac
La vidéo

2 ème jour : Monistrol Prades
la journée commence bien, il ne pleut pas; même sans réveil les troupes se réveillent bien, à 10h les sandwichs sont prêts. Nous partons pour Prades où nous devons laisser une voiture et nous changer. Dom qui entend mal les aigus (de la chef) commence à décharger! nous commençons à avoir des doutes …
Arrivés à Monistrol, nous déchargeons, pique-niquons; les 1ers embarquent et surprise: Dom a perdu ses clés de voiture! Mathilde, Pierre-Marie l’aident à fouiller sa voiture, son bateau, les abords… en vain. Au bout d’un quart d’heure, nous informons les autres qui avaient commencé à s’échauffer. Tout le monde débarque, refouille tout… et le doute s’installe, quelqu’un aurait-il piqué les clés le temps du repas que Dom affirme avoir posé sur le siège conducteur?!
Après presque une heure de recherche, nous nous apprêtons à appeler la femme de Pierre restée au gite pour faire un aller-retour à Sainté pour récupérer le double … quand Dom, pris de démangeaisons, retrouve ses clés dans sa combinaison (« bien au chaud »)! Promis, si tu les reperds, plutôt que te demander de vérifier la combi, la chef te demande de te mettre à poils!
Le problème résolu, nous embarquons … 1ere difficulté  » le trou du curé » et 4 bains sur 7! 2ème difficulté  » la roche qui pleure  » : idem mais un protagoniste change, PM passe mais pas Pierre! 3ème difficulté « la baraque à poneys » : 2 bains seulement mais ce fut un plus long pour poursuivre! les pagayeurs sont sur une rive et leurs bateaux sur l’autre!
La difficulté est résolue par le remorquage des bateaux sur la rive des kayakistes, tout le monde ré-embarque et c’est reparti pour la fin de la descente. 2 protagonistes ont réussi le grand chelem: « Bravo à eux ».
La fin du parcours se déroule sans encombre. Nous débarquons à Prades comme prévu. Les chauffeurs font la navette après s’être changé. Ils arrivent, ouf il commençait à pleuvoir.
tout le monde arrive au gîte pour l’apéro. Certains se mettent à la préparation de la ratatouille et à la cuisson du riz.
Une ballade digestive est effectuée dans les rues de Lavoulte. Après quoi les footeux regardent, ou du moins essayent en résistant au sommeil, la finale du mondial.
Les photos
La vidéo

3ème jour : Langeac – Lavoulte-Chillac
Après avoir rechargé les voitures avec toutes les affaires et nettoyé le gîte, nous embarquons pour Langeac. Le soleil est de la partie. En attendant les chauffeurs pour la navette certains se mettent à l’abri du soleil comme ils peuvent.dscf2636
Nous partageons le pique nique puis nous embarquons.
Très vite, nous réalisons que ce sera une descente de « récupération »; les plus motivés jouent dans les « vaguelettes » des rapides tranquilloux … bac, reprise, petit surf… et c’est l’incident! une pale de pagaie est restée entre 2 rochers! la descente se poursuit en mode semi-canoë pour Pierre-Marie.
Arrivés à la 1ère passe à canoës, Pierre ouvre la voie et là le mode canoë ne tente pas notre ceiste. Hervé (qui compatit, le C1 il adore) débarque et prête sa pagaie.
Après ce passage, voyant la route, Pierre propose d’appeler sa femme pour qu’elle nous porte une nouvelle pagaie au niveau du pont du Chambon. Nous arrivons sur place en même temps, la végétation dense et urticante, nous invite à privilégier le baptême de l’air de la pagaie.
Nous poursuivons la descente presque sans encombre, un stop un peu bas et c’est le plouf! Hervé voulait le record de bains du WE! et c’est réussi!
Arrivés à  Lavoulte, nous débarquons avant de partager les dernières bières du WE et un peu de chocolat. Puis nous repartons, Mathilde et Pierre-Marie vers l’Aveyron et Christophe, Dominique, Hervé, Jacques Monick et Pierre (sans oublier Pépite, la nouvelle mascotte) vers St Paul en Cornillon.
Les photos
La vidéo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.