Rassemblement sur l’Allier sup

Comme tous les ans, pour le weekend du 15 août un stage nous avons essayé d’organiser, mais personne de vraiment disponible.
Le club de CNL Longues organise son premier rassemblement sur le haut allier du 12 au 15 août. Pierre décide d’y participer.

Le samedi il naviguera avec Philippe, une personne rencontrer sur place. Le parcours sera Jonchères Chapeauroux. Le niveau d’eau est à peu près correct. Pour l’ex infran nous porterons l’entrée et embarquons juste sous le gros rocher. Tout se passe bien, jusqu’à ce que Pierre baigne. Au cous de la descente nous voyons un chevreuil traverser l’Allier devant nous. Superbe. Le reste de la descente se passe bien. Une fois à Chapeauroux nous rencontrons Bertrand. Du coup pour le dimanche il est décidé de naviguer avec lui. Hervé nous rejoint aussi.
Le lendemain nous nous retrouvons au bivouac au dessus de Jonchères. Jean Paul Carneiro sera aussi avec nous. Le parcours sera de Naussac à Chapeauroux avec une pause à Jonchères pour que Bertrand reprenne son kayak et que ces deux enfants débarquent. Au départ Bertrand prend la baleinière pour effectuer la descente avec ces deux enfants. Tout le monde prend l’ancien barrage de Saint Étienne de Vigan à gauche. Pour la triple chute Hervé baignera. Par conte pour la première fois Pierre la passera sans bain!!
Après une pause repas nous reprenons la navigation. Pour l’ex infran Bertrand, JP et Philippe le passeront. Hervé lui choisit de porter l’entrée. Quant à Pierre, lui, choisit de le porter. Sur la suite du parcours Pierre fatigue et prendra un bain avant Saint Médard. Il hésitera à débarquer mais JP le décide à continuer. Le reste du parcours se passera sans difficulté. Le repas sera pris sur le lieu de bivouac.
Le Lundi se retrouvent pour naviguer Hervé, Philippe et Pierre. Philippe, ne connaissant pas les différents parcours, nous décidons de faire Monistrol Prades. Après avoir effectué les navettes, nous mangeons avant d’embarquer. Le trou du curé, la benne, la roche qui pleure et la baraque à poneys s’enchainent sans problème. Sur la suite du parcours Philippe et Hervé passe à gauche d’un rocher, Pierre lui tentera la droite. Mais mauvais choix et bain à l’arrivée. La fin du parcours se fait sans difficulté. Le soir nous nous retrouvons tous pour un apéro au bar du camping. Le repas sera pris tous ensemble avec le CNL.
Le mardi le temps est nuageux et les niveaux d’eaux bas. Plus personne n’a vraiment envie de naviguer. Du coup tout le matériel est rangé et chacun repart chez lui en se disant à l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *