Sortie à Saint Pierre

Profitant de la fin des vacances, il est décidé d’organiser une sortie d’eaux vives le 23 août. Vus les niveaux d’eau, la destination sera Saint Pierre. Le rendez vous est fixé à 9h à la vigie. Les participants sont Anaïs, Célina, Elie, Maeva, Sonia et Pierre.
Le choix des bateaux effectué, la remorque est chargée. Dans la voiture nous organisons les groupes, sachant que Célina et Maeva sont débutantes elles devront rester sur le bas de la rivière. les deux autres jeunes décident que le matin ils resteront sur le bas de la rivière.
Arrivés sur place, les jeunes vont se changer dans les vestiaires pendant que Pierre va régler les entrées.
Une fois que tout le monde est changé, les bateaux déchargés, nous nous dirigeons vers le plan d »eau pour rejoindre le bas de la rivière. Les exercices commencent par des reprises de courant avant de s’entrainer sur les bacs. Maeva reprend vite les bonnes habitudes. Alors que Pierre reste sur les derniers rapides, Sonia, Anaïs et Elie remontent la rivière pour s’entrainer sur les rapides un peu plus haut.
Célina se débrouille très bien pour une première sortie en eaux vives. Elle arrive à faire les bacs, les reprises et même remonter le courant le long des berges. Anaïs et Elie nous rejoigne sur les premiers rapides. Pierre leur demande de s’entrainer sur l’esquimautage. le premier exercice consiste à baigner en fin de rapide et d’esquimauter. Les deux le font sans difficultés. L’exercice suivant est de se mettre en cravate sur un rocher, mauvaise gîte et donc bains obligatoires et esquimautage. Le premier à le tenter est Elie, il n’arrive pas à esquimauter et du coup déjupe. Anaïs essaye ensuite mais prend le bain bien avant le rocher, et du coup esquimaute sans difficulté.
Pendant ce temps les exercices avec Célina et Maeva continuent. Nous continuons à remonter la rivière. Elles font très bien le bac avec le rocher au milieu. Le temps passant il est l’heure de retourner pour se restaurer. Célina a un peu peur de l’ascenseur, mais tout se passe bien.
Nous essayons de trouver un peu d’ombre pour prendre nos repas, la chaleur commence sérieusement à augmenter. Le repas fini, les groupes sont refaits. Pierre descendra du haut avec Anaïs et Elie. Pendant ce temps Sonia retourne sur le bas de la rivière avec Célina et Maeva.
La descente du haut est compliquée, du fait de la présence importante des slalomeurs et des hydrospeeds. Quelques exercices sont quand même mis en place. Nous arrivons à l’ascenseur. Anaïs appréhende de le prendre. Elle s’engage et le passe très bien. Nous rejoignons les autres sur le bas de la rivière.
il est décidé de faire la descente depuis le bras de liaison. Pierre explique à Célina comment passer le premier rapide. Anaïs et Elie se positionnent pendant que Célina embarque. Sonia tient le bateau de Célina, pendant que Pierre embarque. Au moment du départ Célina ne veut pas que Sonia lâche le kayak. Célina passe le premier rapide sans problème et continue la descente sans bain. Une grande première pour elle. Nous remontons sur le haut de la rivière. Anaïs et Maeva décident de descendre le rapide du haut en position de sécurité. Les autres se trempent dans l’eau pour avoir moins chaud. Il est temps de se changer et d’aller manger une glace comme prévu. Les jeunes mettent du temps à choisir. Après que tout le monde ait fini sa dégustation il est temps de repartir.
Une journée bien remplie et pour Célina une première en eaux vives sans aucun bain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *