Sortie en eaux vives le 18 novembre

Suite au dernier bureau, il avait été prévu d’organiser une sortie d’eaux vives le 18 novembre. La date approchant les mails sont lancés pour connaitre les participants. Les personnes intéressées sont :  Anaïs, Célina, Elie, Sonia et Pierre.
En regardant le site de l’espace Eaux vives, Pierre s’aperçoit qu’il faut réserver à l’avance. Du coup il envoit rapidement un mail. Heureusement la réponse est positive. La sortie aura donc bien lieu.
Le rendez vous est fixé à 8h à la Vigie. Le froid est présent. Tout le monde participe pour remonter les bateaux et le matériel. La remorque est chargée.
Nous prenons la route. Dans  la voiture il est évoqué l’organisation de la matinée. Après un échauffement sur le haut du parcours, nous descendrons la rivière à partir du haut pour aller travailler sur le bas.
Après s’être changées et avoir descendus les kayaks, nous embarquons. Tout le monde commence à faire des exercices sauf Célina qui fait « sa tête de mule ». Après quelques passage avec le leashe, elle se décide à faire les exercices seule. Le premier bain est pour Pierre. L’eau est froide. Nous décidons de l’ordre de passage pour la descente.
Les premiers rapides se passent sans problème pour tous. Sur un des rapides Célina prend un bain et se fait peur. Elle s’est retrouvée prise dans des rouleaux. Après avoir récupérer le bateau et la pagaie, il est décidé de se rendre sur le bas de la rivière. Célina a du mal à reprendre confiance.
Il est temps de remonter pour se restaurer. Le vent présent rend la pause un peu fraiche. Pour l’après midi il est décidé de rester sur le bas de la rivière. Célina ne veut pas ré embarquer. Les négociations ont lieu et finalement elle descend pour embarquer. Elle fera la tête un grand moment avant de reprendre le sourire. Pendant ce temps, Anaïs s’essaye sur un bac au dessus d’un rocher. Avec la persévérance elle arrive à le réaliser.
Avec Anaïs, Elie, Sonia et Pierre il est décider de remonter le long de la rivière pour passer le bras de liaison. Tout le monde le passe sans problème. Lors des exercices de slalom les appels sont bien mieux suite au stage avec Brioude.
La fin de la journée se rapproche. Il est temps de remonter. Pendant que Pierre range le matériel, les autres en profitent pour aller prendre une douche chaude. Pierre va la prendre aussi. Cet intermède a fait du bien à tout le monde. Célina finit par reconnaitre que nous avons eu raison de la forcer à naviguer.
Une belle journée malgré le froid.

2 réflexions au sujet de « Sortie en eaux vives le 18 novembre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.