Le premier weekend de l’année

Après les fêtes, il est nécessaire de pratiquer du sport pour une bonne remise en forme. Samedi, permanence à la Vigie. Nous nous retrouvons 7 à naviguer malgré le vent et surtout les rafales de vents. Il est décidé de partir vent de dos en direction de Saint Victor.
les rafales de vent rendent la navigation délicate, surtout quand le vent vient de coté. Arrivée à l’île de la Noierie, le groupe décide de faire demi tour, surtout que le vent sera de face. Heureusement les rafales se sont calmées et le retour se passe plus facilement que prévu.
De retour aux vestiaires, Pierre propose d’aller faire l’Ance le lendemain. François et Sonia sont partants. René donnera sa réponse dans la soirée. Après les derniers échanges de mails le départ est fixé à 12h30 à la Vigie et 13h15 au pont de l’Ance. Sonia, René et Pierre se retrouvent à la Vigie tandis que nous retrouverons François au pont de l’Ance.  En arrivant au pont nous voyons sur l’eau des kayakistes. Nous nous rendons à Chizeneuve pour se changer. Le temps de se mettre en tenue et de charger le dernier bateau sur la voiture de Pierre, nous repartons pour rejoindre le point d’embarquement. Pendant que nous déchargeons les bateaux les autres kayakistes nous croisent. En réalité il s’agit entre autre de Nicolas de Saint Étienne avec qui nous avions fait la descente de la Loire.
Nous descendons les bateaux et embarquons. Cette fois c’est René qui a oublié son casque. Décidément les sorties manquent d’organisation! Pour la première fois René à pris un burn. Nous nous échauffons en effectuant quelques bacs ou bien des surfs sur la vague juste au départ. René prend l’habitude du nouveau bateau. Nous entamons la descente François ouvrant le parcours et Pierre fermant la marche. Nous arrivons sans encombre jusqu’à la digue que tout le monde portera. Nous prenons à gauche pour éviter l’arbre. Nous arrivons au rapide le plus délicat: le S ou celui du Moulin. François s’engage suivi de René et Sonia, Pierre surveillant à la fin. Dans la première partie du rapide René prend un bain suivi de peu par Sonia. Pendant que François s’occupe de René et Pierre voyant que Sonia arrive à rejoindre le bord, il part à la récupération du bateau de Sonia. Il arrive bien à le retourner mais n’arrive pas à le leascher tout de suite. Du coup le kayak prend de l’eau, et enchaîne les rapides. Enfin, Pierre arrive à accrocher le leasch et du coup arrive à le ramener sur la berge. Après que tout le monde est réembarquer, la descente reprend. Nous arrivons à la passerelle insubmersible qui peut se passer bien à gauche. La fin de la descente approche. Une fois que tout le monde s;est changé, il est temps de se réchauffer avec un café et une part de galette des rois qu’avait apporter Pierre. René et Sonia attendent la voiture. Une fois les bateaux rechargés sur le toit nous reprenons le chemin du retour. Il était temps, la nuit pointant le bout de son nez.

Conclusion de la journée:
– Un  bleu pour Sonia
– Deux rois : René et François

Et pour tous un bien bel après midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *