Sortie à Saint Pierre de Bœuf

Pour le troisième jour de ce weekend prolongé, une sortie sur Saint Pierre est organisée. Ceci permettra à tous de pouvoir participer. Nous sommes six à venir: Anaïs, Claude, Elie, Hervé, Pierre et Sonia.
Sonia va pouvoir essayer son bateau tout neuf qu’elle a préparé dimanche chez elle avec des gonfles et des calages.
Le rendez vous était fixé à 8h30 à la vigie. Tout le monde est à l’heure. Nous chargeons la remorque et la voiture de Sonia nous permet de prendre une seule voiture. Nous prenons la direction de Saint Pierre sous un ciel nuageux, mais au fur à mesure que nous avançons le soleil fait son apparition.
Peu de temps avant l’arrivée, un gros bruit. Un kayak est tombé de la remorque, c’est celui de Pierre. Qui l’avait sanglé? Lui même donc pas de reproche à qui que ce soit. Le kayak refixé sur la remorque nous finissons la route. Arrivés à Saint Pierre, pendant que Pierre va payer les entrées les autres déchargent les kayaks.
Tous les protagonistes se mettent en tenue. La discussion s’oriente sur l’organisation du groupe. Certains ne souhaitent pas partir du haut, mais finalement il est décidé de faire des exercices sur le haut avant de faire la descente sans pratiquer d’exercice. Sonia prend en main son nouveau bateau, elle se sent plus instable qu’avec le gatino.
Après un certain temps il est décidé de faire la descente. Hervé passe en premier. Tout le monde passe la machine à laver sans problème. Les stops ne sont pas forcément très précis mais pas de bain. Nous continuons mais sur le rapide suivant premier bain: c’est Claude. Hervé part à la recherche du bateau. Les autres continuent la descente en faisant quelques exercices. Tout se passe bien jusqu’au rapide du bras de liaison. Pierre fait le stop à gauche pour assurer la sécurité. Tout le monde passe. Pierre reprend donc le courant, mais arrivant sur le premier rocher il hésite droite ou gauche, du coup il prend tout droit sur le rocher et la conséquence est sans appel: bain.
Après qu’Anaïs ait récupéré la pagaie et fait un bac avec, tout le monde peut réembarquer. Nous nous arrêtons sur le rapide plus bas afin de travailler la reprise le stop et le bac. Anaïs essaye le bac au dessus du rocher, sans succès mais sans bain.
Nous redescendons jusqu’au bas pour revenir sur le haut de la rivière. Tout le monde est repartant pour refaire une descente. Cette fois c’est Sonia qui prend un bain en voulant sauter un rocher. Après des exercices les estomacs crient famine. Nous décidons donc de remonter pour se restaurer. Le temps du repas les nuages noirs arrivent et s’accumulent. Mais heureusement ils partent et pour l’après midi nous n’aurons pas de pluie.
Anaïs, Elie et Hervé décident de partir de tout en haut et de passer les premières vagues. Tout le monde se retrouve sur le plat. Nous entamons une nouvelle descente. En remontant Sonia et Claude se sentent fatigués et du coup débarquent. Du coup nouvelles règles pour la descente: le plus rapidement possible jusqu’au bras de liaison. C’est Pierre qui arrive en premier mais tout le monde n’était pas parti en même temps. Du coup le jeu est à recommencer. Cette fois tout le monde est en ligne. C’est Elie qui arrive en premier suivi de très près par Pierre qui a été gêné par un kayakiste.
Après être remonté, tout le monde débarque et se change. Anaïs demande à aller prendre une douche: elle a 5 mn. Le temps sera respecté.
Pendant ce temps la remorque est chargée, les bateaux fixés en vérifiant bien les sanglages. Tout est en ordre. Nous pouvons prendre le chemin du retour.

Une bonne journée avec quelques bains.

La vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *